La Gazette Lorraine - La revue du patrimoine et de l'environnement

Panier de commande
Le panier est vide

Dernier numéro (n° 107) : 6.50 €

S’identifier
J’ai oublié mon mot de passe
ou
Créer un compte

Bloc-notes

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8
Fastes de cour
Costumes de Ballange et Berrain au XVIIème siècle
Fastes de cour Costumes de Ballange et Berrain au XVIIème siècle

Par Paulette Choné & Jérôme de La Gorce
Editions Monelle Hayot / Musée de Condé, Chantilly

Cet ouvrage présente pour la première fois le précieux contenu d’un portefeuille acquis en 1854 par le duc d’Aumale, conservé au musée Condé de Chantilly. Vingt-trois dessins exceptionnels de Jacques Bellange (v. 1575 - 1616) et une série de trente-quatre estampes au trait de Jean Berain (1640-1711), avec rehauts d’aquarelle, d’or et d’argent, évoquent les fastes des cours de Lorraine et de France du début à la fin du XVIIe siècle. La richesse, la variété, la fantaisie et l’extrême raffinement de cet ensemble illustrent ce qui devient dès lors, dans le domaine des spectacles, une véritable spécialité française : celle du costume de ballet, de carrousel et d’opéra. Complétées par des prêts de la collection Edmond de Rothschild du musée du Louvre et d’autres institutions, ces oeuvres graphiques permettent de comprendre comment cet art exercé avec tant de talent à Nancy par Bellange a pu conduire son compatriote Berain à exceller plus tard, sous le règne de Louis XIV, dans les habits des divertissements des résidences royales.

en souscription jusqu'au 15 avril au prix de 39 € / www.editions-monelle-hayot.com

Oratorio pour une cathédrale
Oratorio pour une cathédrale

Par Marie-Antoinette Kuhn-Mutter

Le XIIIe siècle mettra l’édifice au goût du jour en lui imprimant le nouveau style venu des grandes cathédrales françaises. La proximité avec une collégiale dédiée à Notre-Dame-la-Ronde entravait le développement vers l’ouest ; ainsi s’explique l’implantation des tours entre les deux espaces cathédrale et collégiale et la silhouette ramassée de l’actuelle cathédrale. Au XVIIIe siècle, J.Fr. Blondel la dote d’un portail classique. Celui-ci devenu inopportun après 1870, la cathédrale sera équipée d’un porche néo-gothique. La sculpture est omniprésente au travers des diverses frises de feuillages tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le porche de Notre-Dame, bien que restauré en grande partie, insère en un espace étroit le programme des portails des grandes cathédrale. Les portails nord alignent leurs panneaux sculptés avec une propension pour l’anecdote qui ne fait pas défaut. L’intérieur de l’édifice n’est qu’éblouissement et lumière : 42 m de hauteur et 6 500m2 de vitraux devraient fournir une place de choix à cette cathédrale trop souvent encore méconnue.

Jules CAYETTE 1882-1983

Créateur d'art
Jules CAYETTE 1882-1983 Créateur d'art

Par Etienne Martin
Editions Serpenoise

Sa production, de grande qualité, est diversifiée. Cayette crée du mobilier : sièges, lits, armoires, vitrines, lustres, tapis, ou de nombreux éléments décoratifs pour des immeubles : ferronneries, portails..., le tout destiné à de riches particuliers, des commerces, des édifices publics ou religieux. Contrairement à celle d’autres artistes de cette époque, sa production ne fut jamais industrialisée. De nombreux témoignages sont toujours visibles en Lorraine, surtout à Nancy.

Longwy des émaux et des oiseaux
Longwy des émaux et des oiseaux

Par Jacques G. Peiffer
Editions Serpenoise

Avec poésie et précision, parfois avec humour, Jacques G. Peiffer, nous plonge dans ce jardin des délices, et nous invite à découvrir les secrets de Longwy avec des textes inédits ouverts sur la mythologie, les sciences, l'art et le monde des collectionneurs. De page en page, nous explorons l'exceptionnel luxe décoratif des célèbres émaux, la modernité de la barbotine, l'originalité de la majolique, œuvres créatives populaires ou d'avant-garde sur lesquelles Longwy a construit sa célébrité au XIXe siècle.

Sainte Barbe
Sainte patronne de Lorraine
Sainte Barbe Sainte patronne de Lorraine

Par Daniel Bontemps
Editions Serpenoise

Barbe est une sainte qui protège. Durant des siècles, elle a été invoquée contre les méfaits des orages, pour guérir ou au moins mourir dignement, pour prédire le temps. Son nom a été donné à des sources, des chapelles et des églises, des fortifications, des rues, des commerces et des associations, etc... Depuis près de mille ans sainte Barbe est aux côtés des Lorrains.

Ciels de Lorraine
Un regard inédit sur le patrimoine majeur
Ciels de Lorraine Un regard inédit sur le patrimoine majeur

Par Hervé Colson et Dominique

Près de 350 photographies aériennes dévoilent les sites emblématiques de la Lorraine, une région aux facettes multiples entre plaines céréalières de la Meuse, montagnes vosgiennes, plateaux et zones humides de la Moselle et patrimoine urbain de Nancy et historique de la Meurthe-et-Moselle. Les photographies, sublimées par la dimension aérienne, sont commentées par des textes historiques, littéraires ou évocateurs. Elles font de ce livre le miroir des plus belles images de la Lorraine.

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8
facebook la gazette lorraine
La Gazette Lorraine