La Gazette Lorraine - La revue du patrimoine et de l'environnement

Panier de commande
Le panier est vide

Dernier numéro (n° 107) : 6.50 €

S’identifier
J’ai oublié mon mot de passe
ou
Créer un compte

Les éditions

Renaissance en Meurthe-et-Moselle

Dans ce troisième volume, qui complète ceux consacrés à la Renaissance en Meuse et dans les Vosges, la Meurthe-et-Moselle dévoile à son tour les richesses insoupçonnées de ce "siècle d'or" du duché de Lorraine, gouverné par des princes à la carrure européenne, cultivés, mécènes, amateurs d'un art découvert en Italie lors des campagnes militaires, puis inspiré des grands chantiers royaux du Val-de-Loire.

Suivant l'exemple de leurs ducs, les grands seigneurs assurent le triomphe de la Renaissance par la construction de châteaux de plaisance, au plan ouvert sur cour, à l'élévation privilégiant les lignes horizontales et aux façades sur lesquelles s'épanouissent les ordres antiques et les décors sculptés. Si beaucoup on été transformés ou détruits, ceux de Fléville, de Cons-la-Grandville ou encore d'Étreval témoignent encore aujourd'hui de la magnificence de cette période.

À l'image de Nancy, la capitale, Pont-à-Mousson, la cité du savoir universitaire, Toul et Liverdun, cités épiscopales, les cités marchandes de Vézelise, Saint-Nicolas-de-Port, Rosière-aux-salines, se modernisent, se dotent de places à arcades et d'hôtels particuliers dont le vocabulaire antique s'insinue jusque dans les demeures et bâtiments ruraux, comme à Tucquegnieux, Doncourt, Pulligny, ou Lay-Saint-Christophe.

L'art religieux n'est pas en reste. Dans des édifices encore gothique, les cardinaux de Lorraine et les évêques de Toul, personnalités éminentes du XVIème siècle, favorisent l'introduction de ce nouveau style de décor et font appel aux artistes réputés comme Ligier Richier ou Valentin Bousch. De leurs tombeaux aux chapelles, des vitraux aux retables, les églises se parent de colonnes, candélabres, de coquilles d'acanthes, de putti et de médaillons. Mais l'époque n'est pas si heureuse que celle que la vision de l'art en donne aujourd'hui: les Christs aux liens, Ecce homo et ossuaires si répandus dans la région de Briey sont aussi les témoins des souffrances et de l'Espérance des Lorrains pris dans l'étau des guerres, des épidémies et des interrogations religieuses.

SOMMAIRE:

• Demeures nobles de campagne

Pierre-la-Treiche
Étreveille
Fléville
Cons-la-Grande-Ville

• L'architecture des jardins

• Villes et demeures bourgeoises

Nancy:
le Palais Ducal
les hôtels particuliers en ville-vieille
les hôtels particuliers de la ville-neuve

Toul:
les maisons religieuses
les hôtels civils
les hôtels de Vézelise

Pont-à-Mousson
la place Duroc
les hôtels

Liverdun

Pulligny

Rosières-aux-Salines

Pépites du Pays-Haut

Églises et art religieux

Blénod-lès-Toul - l'église Saint-Ménard

Toul:
la cathédral Saint-Étienne
l'église Saint-Gengoult

L'art du vitrail

Les vitraux de Saint-Nicolas-de-Port

Vézelise - l'église Saint-Côme & Saint- Damien

Nancy - l'église des Cordeliers

Pont à mousson - l'église Saint-Laurent

Les Christ aux liens

Les ossuaires






 

Date de parution : 2013

15.00 €

Ajouter au panier:

gazette n°393


facebook la gazette lorraine
La Gazette Lorraine