La Gazette Lorraine - La revue du patrimoine et de l'environnement

Panier de commande
Le panier est vide

Dernier numéro (n° 116) : 6.50 €

S’identifier
J’ai oublié mon mot de passe
ou
Créer un compte

édito

L’hiver est une belle saison !

Les flocons qui virevoltent dans les ciels de neige, le froid vif qui fait apprécier plus encore la chaleur du foyer, les sapins qui, parés de boules et de guirlandes, se rient des feuillus désormais chauves, nostalgie ?
Laissez-vous emporter par le vent d’hiver et emprisonner, comme le givre élégant sur une toile d’araignée, par les merveilles qui se donnent à voir en fin d’année.
Le défilé des Saint Nicolas et Père Noël qui se pressent aux vitrines des confiseurs, légende ? Le petit théâtre des crèches et des nativités qui content l’histoire d’un héros qui ne doit rien à Marvel, un chétif enfant porteur d’espérance… mythe ?
Superstition, aurait dit Voltaire, revenu passer cet hiver à Lunéville qui ne fut pourtant pas sa “bonne ville” ?
Mais pour tous, la saison est à la redécouverte de ce qui, au delà des croyances et des convictions, est désormais reconnu comme un patrimoine commun. La Recevresse de la basilique d’Avioth et le mystère de sa construction, les 800 ans de la cathédrale de Metz ou crèches anciennes sont des objets patrimoniaux et muséographiques, témoins de la spiritualité d’une époque, du savoir-faire d’artisans anonymes, de la sensibilité d’artistes connus.
Toute l’équipe de La Gazette lorraine formule le voeu que ce numéro contribue à vous faire passer de très belles fêtes et vous souhaite de vivre une bonne et heureuse année 2020.

Florence et Stéphane Wieser   

Livre

Fastes de cour
Costumes de Ballange et Berrain au XVIIème siècle
Fastes de cour Costumes de Ballange et Berrain au XVIIème siècle

Cet ouvrage présente pour la première fois le précieux contenu d’un portefeuille acquis en 1854 par le duc d’Aumale, conservé au musée Condé de Chantilly. Vingt-trois dessins exceptionnels de Jacques Bellange (v. 1575 - 1616) et une série de trente-quatre estampes au trait de Jean Berain (1640-1711), avec rehauts d’aquarelle, d’or et d’argent, évoquent les fastes des cours de Lorraine et de France du début à la fin du XVIIe siècle. La richesse, la variété, la fantaisie et l’extrême raffinement de cet ensemble illustrent ce qui devient dès lors, dans le domaine des spectacles, une véritable spécialité française : celle du costume de ballet, de carrousel et d’opéra. Complétées par des prêts de la collection Edmond de Rothschild du musée du Louvre et d’autres institutions, ces oeuvres graphiques permettent de comprendre comment cet art exercé avec tant de talent à Nancy par Bellange a pu conduire son compatriote Berain à exceller plus tard, sous le règne de Louis XIV, dans les habits des divertissements des résidences royales.

en souscription jusqu'au 15 avril au prix de 39 € / www.editions-monelle-hayot.com


facebook la gazette lorraine
La Gazette Lorraine