La Gazette Lorraine - La revue du patrimoine et de l'environnement

Panier de commande
Le panier est vide

Dernier numéro (n° 112) : 6.50 €

S’identifier
J’ai oublié mon mot de passe
ou
Créer un compte

édito

Deux bonnes nouvelles pour le patrimoine lorrain dans la hotte de saint Nicolas en cette fin d’année.

Tout d’abord le classement de la forêt de Haye, paru au journal officiel du 30 octobre 2018. Désormais les quelques 10 000 ha de la forêt sont classés en forêt de protection, ce qui la met à l’abri des pressions immobilières, particulièrement fortes dans ce secteur périphérique de l’agglomération nancéienne. Les sites archéologiques révélant l’ancienne occupation du massif de Haye, tout comme sa richesse végétale et floristique exceptionnelle, sont ainsi sauvegardés. Voilà qui vient mettre un terme heureux aux concertations engagées depuis 2009 entre l’État, les collectivités territoriales et les associations emmenées dès le début par Flore 54, à laquelle adhère La Gazette.
Un mois plus tard, Nancy et Saint-Nicolas-de-Port, les deux capitales historiques de saint Nicolas apprenaient que les fêtes de la Saint-Nicolas étaient inscrites par le ministère de la Culture à l’Inventaire français du patrimoine culturel immatériel, étape indispensable à la présentation du dossier à l’Unesco en 2021, en vue d’une inscription au Patrimoine mondial de l’Humanité. Ce premier classement récompense les efforts de toute une région pour maintenir, vivifier et partager une tradition multiséculaire qui réunit toutes les générations dans une ambiance festive autour d’un patrimoine culturel. Une tradition que la créativité des artistes et des artisans et le dynamisme des commerçants, des écoles, comités des fêtes ou associations rendent toujours plus vivante. C’est l’occasion pour La Gazette qui, depuis sa parution suit régulièrement saint Nicolas, de revenir sur la trajectoire européenne du patron de la Lorraine.
Toute l‘équipe de La Gazette unit ses vœux aux nôtres pour vous souhaiter de belles fêtes de fin et de début d’année.

Stéphane Wieser et Florence Daniel

Livre

Fastes de cour
Costumes de Ballange et Berrain au XVIIème siècle
Fastes de cour Costumes de Ballange et Berrain au XVIIème siècle

Cet ouvrage présente pour la première fois le précieux contenu d’un portefeuille acquis en 1854 par le duc d’Aumale, conservé au musée Condé de Chantilly. Vingt-trois dessins exceptionnels de Jacques Bellange (v. 1575 - 1616) et une série de trente-quatre estampes au trait de Jean Berain (1640-1711), avec rehauts d’aquarelle, d’or et d’argent, évoquent les fastes des cours de Lorraine et de France du début à la fin du XVIIe siècle. La richesse, la variété, la fantaisie et l’extrême raffinement de cet ensemble illustrent ce qui devient dès lors, dans le domaine des spectacles, une véritable spécialité française : celle du costume de ballet, de carrousel et d’opéra. Complétées par des prêts de la collection Edmond de Rothschild du musée du Louvre et d’autres institutions, ces oeuvres graphiques permettent de comprendre comment cet art exercé avec tant de talent à Nancy par Bellange a pu conduire son compatriote Berain à exceller plus tard, sous le règne de Louis XIV, dans les habits des divertissements des résidences royales.

en souscription jusqu'au 15 avril au prix de 39 € / www.editions-monelle-hayot.com


facebook la gazette lorraine
La Gazette Lorraine